Scauxados10La scène aux ados 10, Lansman, 2013

Et 12 pièces de plus à lire et à jouer avec des jeunes. Même principe : un appel lancé aux auteurs pour qu'ils proposent des textes jouables en environ 30 minutes par minimum 13 jeunes à partir de 13 ans. Des formes et des thèmes variés. Quelques auteurs chevronnés mais cette fois de nombreux néophytes (pour cette opération du moins) qui se retrouvent ainsi édités pour la première fois chez Lansman.

Bénédicte Couka, On n'a pas de pétrole mais on a du géant
Les habitants du Village perdu au milieu de nulle part découvrent, dans un ruisseau, un nourrisson qui se révèle être un géant. Que faire d’un tel mastodonte si ce n’est s’enrichir à ses dépens. Les touristes affluent mais un conflit éclate entre les villageois. Quant au Pays voisin, il convoite cette nouvelle source de richesse...

Valériane De Maerteleire, La vie d'Icare après sa chute
Le Français, le nouveau prof d’histoire, remplace Mlle Vignette. Tous les hommes de l’école étaient amoureux des jambes de Mlle Vignette. Mais Mlle Vignette a sauté dans la rivière. Et le Français, avec ses cols en V, l’a remplacée. Que s’est-il réellement passé ? Les élèves reviennent sur les prémices de ce drame.

Régis Duqué, Greenville
Des ados, un peu mal dans leur peau montent un groupe de rock : Greenville. Ils sont vite repérés par un producteur, et leur succès est fulgurant. Après avoir enchaîné une série de concerts dans le monde entier, ils sont enfin de retour dans leur village natal pour un ultime show qui rendra hommage à leurs fans du premier jour. Mais un drame se prépare.

Martine Legrand, La piste cachée
Un groupe d’ados en vadrouille découvre l’entrée d’une grotte. Jouant les aventuriers, ils décident d’y entrer. Soudain, un tremblement de terre provoque un éboulement qui condamne la sortie. Le groupe tente de garder espoir pendant que, en surface, les secours s’organisent.

Stéphanie Mangez, La gueule à l'envers
1919. Louis Le baveux, Adrien Le grelot, L’esgourde, Le boche... Des grands blessés, des gueules cassées, dans un dortoir de fortune, attendent la visite des femmes qui sillonnent le pays dans l’espoir de retrouver un proche. Un médecin, entouré de bonnes soeurs, tente de soulager ces anciens poilus avec le peu de moyens qui reste. De l’humour comme remède au désespoir. De la solidarité aussi pour survivre dans cette promiscuité.

François Salmon, La vie sous l'eau
Camille est sous la douche. Toute la famille attend devant la porte de la salle de bains. Ses parents, ses soeurs, tous en retard. Ça n’a pas de sens. Mais Camille ne sort pas. Ne peut plus sortir de la douche. Parce que retourner à l’école, s’asseoir devant les autres, toute seule, elle n’en a plus la force.

Back to Top