Avec l’auteur et comédien Didier Poiteaux

REPORTE SAISON 2021-2022

Au Centre culturel de Perwez – Le Foyer

Durant les 2 jours de formation, vous expérimenterez, par la pratique et le travail collectif, le processus de création du théâtre récit et documentaire, spécifique à Didier Poiteaux et sa compagnie Inti Théâtre.

Cette démarche artistique singulière est transposable aux groupes d’adolescents et d’adultes. Elle permet d’explorer des sujets de société forts, de les porter à la scène sans tomber dans le didactisme et d’engager le débat.

 inti un silence ordinaire 2 cre dit photo serge gutwirth 1

 © Serge Gutwirth

Formation organisée en lien avec le spectacle Un silence ordinaire de Didier Poiteaux, par Inti Théâtre

Formation : 28 et 29 novembre
Visionnement Un silence ordinaire : 14 novembre (à 20h)

Dans un temps où notre société contemporaine vit une amplification des fake news, nous proposons un travail d’écriture théâtrale basée sur le réel. En effet, la démarche du théâtre récit et/ou documentaire repose notamment sur un travail d’investigation et de collecte dans la réalité : compte-rendu de faits réels, témoignages, interviews, articles, récit de vie, ouvrages de référence, recherches via des médias comme internet et les journaux…
Cette matière nourrit tout un processus singulier d’écriture et de transposition scénique pour aboutir à une œuvre théâtrale qui émeut autant qu’elle informe, questionne et engage le débat. Elle associe à la fois narration et scène de théâtre "classique", adresse public et mise en situation de personnage inspirée de la réalité.
En évitant de tomber dans le didactisme et sans jamais chercher la morale, la démarche vise à informer tout autant qu’à questionner, provoquer le débat, créer des "secousses" (pour citer Barthes) et offre donc au public la liberté de continuer à vivre et faire vivre le spectacle après la représentation.

Didier Poiteaux

Les objectifs de la formation

  • s’emparer de l’art comme un moyen d’interroger le monde, comme vecteur d’idées et de questionnement sociétal
  • appréhender une approche artistique qui permette d’initier une réflexion avec un groupe, de mettre la pensée en mouvements, de partager des avis divers dans l’écoute pour en construire un matériau textuel et de jeu scénique
  • découvrir un spectacle de théâtre récit et documentaire
  • rencontrer l’auteur et comédien de ce spectacle en découvrant son processus de création, sa manière singulière de travailler

 

 

Avec Bernard Grosjean et les 6 autrices et auteurs de La scène aux ados

Formation à l'encadrement d'ateliers-théâtre et workshop autour de 6 nouveaux textes en cours d'écriture ! 

ANNULE

crash texte 6

 

Vivez une formation collaborative totalement originale.

La formation est ouverte aux enseignant.e.s, animatrices, animateurs et artistes.

Le groupe sera constitué des personnes inscrites... mais pas uniquement ! Seront aussi de la partie : les 6 autrices et auteurs des textes en cours d'écriture de "La scène aux ados" : Céline De Bo, Aliénor Debrocq, Stéphane Hervé, Céline Lefèbvre, Didier Poiteaux et François Salmon. Ainsi que Régis Duqué, les équipes d'IThAC, du CED-WB et de Lansman Editeur. 

Durant deux jours, cette belle équipée sera guidée par Bernard Grosjean.
 
Les participant.e.s  :
• découvriront des outils d'animation : pistes concrètes pour mettre en œuvre des approches collectives et variées du théâtre, pour autonomiser les joueurs et les faire progresser dans leur jeu (théâtre-image, point fixe, rituels, personnages, chœur, inductions, re-jeu, etc.)
• expérimenteront ces outils en portant sur le plateau les 6 textes en cours d'écriture de la prochaine "Scène aux ados" 
• découvriront en première mondiale les nouveaux univers imaginés par nos 6 autrices et auteurs 
• participeront à un workshop joyeux et ressourçant, fait de découvertes, de rencontres et d'échanges ! 

 

 

Formation avec Gilles Abel organisée par IThAC et Mars - Mons arts de la scène.

 

 
Gilles pour net 2

 

Contexte

Faire découvrir l’art aux jeunes publics est une opportunité particulièrement riche pour faire naître le questionnement philosophique. Mais il n’est pas simple, lorsqu‘on accompagne la découverte des œuvres, d’encadrer le dialogue qu’elles suscitent.

Comment inciter les enfants et les adolescents à penser par eux-mêmes ? Comment dépasser le stade du « j’aime/j’aime pas » et développer un authentique regard critique ? Comment éviter que l’adulte projette ses perceptions sur les œuvres et oriente celles des plus jeunes spectateurs ? Pourquoi oser découvrir des propositions plus audacieuses dans leur forme et/ou dans leur propos ?

Back to Top