• "La scène aux ados" : les inscriptions sont ouvertes pour la 9ème édition !

    couverture jaune S pour site

     

    La scène aux ados 9 

    Une bouffée d'oxygène tant attendue !

     

    Avis à tous les ateliers-théâtre qui ont envie de pousser un cri artistique trop longtemps contenu... Les textes sont arrivés et les inscriptions sont ouvertes !!

     

    Il est enfin venu le temps pour vos jeunes de fouler les planches de nos scènes belges. Six autrices et auteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de France ont écrit les nouveaux textes de La scène aux ados.

    Pour mieux vous en parler, nous leur avons demandé de se prêter à un petit exercice face caméra ! Découvrez leur capsule ci-dessous... 

     

    La scène aux ados, pour qui ?

    Vous êtes enseignant, artiste intervenant, animateur, vous menez un atelier-théâtre avec des ados et vous souhaitez investir votre groupe dans la création d'un court spectacle (1/2 heure) ? Le projet "La scène aux ados" pourrait vous intéresser... 

    Cliquez ici, vous trouverez de nombreux renseignements... Vous y trouverez aussi le formulaire d'inscription (en fin de document)

     

    Les capsules !

    Céline De Bo, autrice de Les petites braises

     

    Un soir, en rentrant chez ses parents, Marcia-Lisa surprend sa mère embrassant fougueusement dans la rue un homme qui n'est pas son père. De colère, elle s'empare de ses bombes de couleurs et va peindre un mur de l'école. Ce dessin va ébranler le quotidien de l'institution et faire s'interroger les jeunes sur cette chose étrange : être amoureux.

     

    Aliénor Debrocq, autrice de HeLa

     

    En 1920, en Virginie, naît une petite fille dont les cellules vont révolutionner l'histoire de la médecine, même si son identité sera longtemps occultée. Cent ans plus tard, une journaliste se met en quête de retrouver sa trace...

     

    Stéphane Hervé, auteur de #70's

     

    Alice perd la mémoire. Plume, sa petite fille, et ses amis ont une idée : recréer un morceau de son passé dans les années 70 en guise de thérapie pour lutter contre des souvenirs perdus. En plongeant dans la vie d'Alice, ses combats, ses amours, sa farouche liberté, le rock and roll, ils vont revisiter une époque, les Seventies. On ne confine pas un mythe.

     

    Céline Lefèbvre, autrice de Ulf, l'ours, la friterie, la forêt

     

    Un zoning désaffecté, une forêt sauvage et, entre les deux, une friterie où vivent sept enfants abandonnés. Le dernier, Ulf, ne se laisse pas marcher sur les pieds. Face à la dictature fraternelle, il fuit dans la forêt où un ours zone. Il est dangereux, dit-on.

     

    Didier Poiteaux, auteur de Sortir, peut-être ?

     

    La vie de château, ce n'est pas ce qu'on croit. Surtout pour des personnages de théâtre enfermés là parce que plus personne ne les convoque sur scène. De la buanderie à la bulle à verre, on découvre celles et ceux qui espèrent ou se désespèrent, qui rêvent d'évasion ou de changer de rôles. Huis clos ludique ou allégorie de nos vies confinées ?

     

    François Salmon, auteur de Le piano du Congo

     

    1955, en amont de Léopoldville, un bateau remonte le fleuve. A son bord, un piano. C'est ce piano, revenu du Congo belge avec ses grands-parents, que Myriam décide de vendre aujourd'hui. Mais ce ne sera pas si facile : au plus profond de l'instrument résonnent des secrets de famille auxquels il faudra bien tendre l'oreille.

     

     

     

     

     

     Le "son" à portée des jeunes pour une "scène aux ados 8" contre vents et marées !

     

     

    JPG 41

    À défaut de grande salle et de public en fête, c’est par la fiction radiophonique que les élèves de l’École Decroly font la nique au Covid et la fête au théâtre, à Uccle. Dans les allées du bois de la Cambre ou même dans la citerne de l’école, ils et elles enregistrent et montent leur version des textes du dernier recueil de « La Scène aux ados », orchestrée par IThAC. « Face au micro, j’ai parfois plus le trac que sur scène », rigole Milla, en 5e année option théâtre. « Tout ton personnage doit passer par la voix. » Pour les aider à traverser le mur du son, l’autrice et metteure en scène Layla Nabulsi et le réalisateur radio Gregor Beck redoublent d’imagination et de bons tuyaux. Bas les masques : ici, on donne tout ce qu’on a dans les poumons !

    Lire la suite

  • Bords de scène

    Découvrez les reportages vidéo réalisés par 80 jeunes du Brabant wallon autour du spectacle...

     

    84 minutes d’amour avant l’apocalypse

    De Emmanuel Dekoninck

    Avec Anne-Pascale Clairembourg, Julie Duroisin et Emmanuel Dekoninck

    84horiz redim

    © Les gens de bonne compagnie

     "Bords de scène" est un concours de journalisme culturel, pour aiguiser son regard de spectateur·trice et donner son avis de manière critique et créative.

    Découvrez vite les vidéos réalisées par les 80 jeunes du Brabant wallon qui se sont lancés dans l'aventure, malgré la crise sanitaire !

     

    Les 2 vidéos lauréates du concours... 

     

     

    ... et toutes les autres, qui valent aussi le détour !

    Encore bravo à toutes les équipes de jeunes journalistes :)

     

     

     

     

     

     

     

    "Bords de scène", un plongeon rafraîchissant pour 80 élèves du Brabant wallon

    Malgré le confinement, le projet "Bords de scène", porté par IThAC et le Brabant wallon, a pu glisser le théâtre dans les classes. « Une des plus belles expériences de mon année ! », résume Victoria, du Collège Da Vinci de Perwez. Comme 80 autres élèves, elle a redoublé d’imagination pour ce concours de journalisme culturel, qui mettait les classes au défi de réaliser la plus pétillante des capsules vidéo. Une consigne visiblement bien comprise !

    "Avec le Covid-19, on a passé une année coincés chez nous ou entre les murs de l’école. Qu’est-ce que ça nous a fait du bien de rencontrer d’autres personnes ! Franchement ? C’était l’une des plus belles expériences de mon année !" Victoria, 17 ans, en cinquième au Collège Da Vinci de Perwez, a des étoiles dans la voix quand elle évoque son expérience avec « Bords de scène », proposé par IThAC et le Brabant wallon. Ce projet de journalisme culturel est certes un concours, mais c’est avant tout une invitation faite aux jeunes de plonger tout habillés dans l’univers du théâtre. « Participer à « Bords de scène », c’est toucher à tous les métiers du plateau », détaille Victoria. « Nous avons pu rencontrer une journaliste spécialisée, faire un atelier d’initiation au jeu, suivre une initiation au montage, interviewer les créatrices du spectacle et aussi nos grands-parents sur le sujet du spectacle : l’amour ! »

    Le défi ? Réaliser un court reportage vidéo (maximum 8 minutes) autour de « 84 minutes d’amour avant l’apocalypse », une pièce de et avec Emmanuel Dekoninck, Anne-Pascale Clairembourg et Julie Duroisin. Les comédiennes du spectacle ont rencontré tous les élèves, pour un périple passant par Waterloo (Athénée Royal), Ottignies (Athénée Royal Paul Delvaux), Court-Saint-Etienne (Collège Saint-Etienne) et Perwez (Collège Da Vinci). Elles ont coaché les élèves, répondu à toutes leurs questions, dans des décors inspirés du spectacle et réalisé par les élèves eux-mêmes, tour à tour monteurs, acteurs, ingénieurs du son, présentateurs…

    Le résultat est fruité et plein d’humour, ainsi que l’ont relevé avec enthousiasme les trois journalistes « pros » venus constituer le jury : « L’énergie est très communicative », se réjouit Laurence Bertels, de « La Libre Belgique », qui poursuit : « Dans une année si difficile pour la jeunesse, ça fait un bien fou de voir des jeunes pleins d’idées, qui en veulent ! L’ombre du confinement est bien présente évidemment, et les vidéastes en herbe l’intègrent avec malice, ironie ou un sérieux qui fait réfléchir. »

    Qui dit concours dit gagnant, évidemment ! Face aux vidéos soumises, toutes riches et intéressantes, le jury professionnel s’est entendu sur deux vainqueurs ex-aequo : une vidéo particulièrement profonde et poétique, réalisée par le Collège Da Vinci, et une exploration journalistique pleine de malice par un groupe de l’Athénée Royal de Waterloo. Ce résultat a été dévoilé le 23 juin à 18h30, à l’occasion de la remise des prix qui s’est déroulée au Centre culturel d’Ottignies, en présence de Monsieur le Député Tanguy Stuckens.

     

     

    BDS illustration carr

         "Bords de scène" 2021 en chiffres :


         -80 élèves de 4e, 5e et 6e année

         -4 écoles du Brabant wallon

         -8 capsules vidéos

         -70 minutes d’analyse et de créativité en vidéos

         -Des centaines d’heures de rushes

     

     

    « Bords de scène » est une initiative d'IThAC et du Brabant wallon, avec la collaboration de l’Atelier Théâtre Jean Vilar et des Gens de bonne compagnie / Ecce Homo.

     


     

    Petit retour sur l'édition 2018-2019

    En mai 2019 , Les élèves de 3 classes de l’Athénée royal de Rixensart, du Collège da Vinci de Perwez et de l’IPES de Wavre remportaient notre concours de journalisme culturel !

    BdS Remise des prix 1819

     

    Découvrez les reportages des classes lauréates...

     

     

     

     

     

    ... et tous les reportages de la saison !

     

     

     

     

     

     

     

     

      BdS interview Wavre 1  BdS Interview Wavre 2Journaliste Wavre

                                                           

     

     

     

     

    Les élèves de l'IPES de Wavre, en pleine préparation de l'interview d'Emmanuel Dekoninck

     

    Jeu Soudron 3Jeu Soudron 2Jeu Soudron 1Jeu Soudron 4

       

     

     

     

     

     Ateliers de jeu en compagnie du comédien Gaël Soudron, à l’Athénée de Rixensart et au Lycée Martin V

     

     

    Lire la suite

  • Le « Lab’Mots », un tremplin d’écriture pour les ados

    Scan couverture réduit

     

    Écrire du théâtre avec des ados, un véritable casse-tête ? Pas du tout. Céline De Bo, autrice et animatrice d’ateliers d’écriture, le fait depuis des années et tous les participants – dont elle – en retirent une joie immense. Elle livre avec « Le Grand Lab’Mots » un manuel ludique et pratique pour oser passer le pas et donner la parole aux jeunes !

    Propos recueillis par Laurent Ancion

    Lire la suite

Back to Top