Dramaturgies 2Dramaturgies de l'atelier-théâtre 2. Au bonheur des petites formes, Chantal Dulibine / Bernard Grosjean, Lansman, 2018.

Après le succès de Dramaturgies de l'atelier-théâtre (1) qui posait les bases et les principes d'une conduite d'atelier fondée sur une dynamique collective et sur le recours à la fiction comme élément fédérateur, il a paru nécessaire de continuer à présenter des expériences concrètes d'atelier avec des jeunes et des moins jeunes.

A rebours du modèle toujours dominant de la grande représentation de fin d'année, dont on connaît bien les risques chronophages et les dangers d'enfermement dans le pastiche du "Grand Théâtre", les auteurs militent ici pour des formats dramatiques courts. Les petites formes constituent en effet un moyen terme fertile entre l'atelier en tant que processus et l'atelier en tant que projet d'élaboration d'un objet et sa mise en contact avec un public. La brièveté du temps de représentation en permet une maîtrise plus aisée et plus rapide, et donne au groupe le sentiment satisfaisant d'avoir mené son projet à terme sans marche forcée et dans des délais raisonnables. Par ailleurs, cette brièveté offre la possibilité de jouer plusieurs fois et d'apprivoiser le rapport au public. Enfin, le temps réduit joue comme une contrainte génératrice de formes inédites et variées.

Les personnes qui encadrent les ateliers-théâtre - qu'elles soient artistes-intervenants, enseignants ou animateurs - trouveront ici non seulement les modalités précises et concrètes de mise en oeuvre de ce type de projet, mais aussi un foisonnement d'idées et de thèmes pour concevoir et composer leur petite forme, dans de savants et stimulants montages/collages d'extraits de textes dont sont données les références.
L'ouvrage, rédigé à partir des expériences complémentaires de Chantal Dulibine, enseignante et formatrice d'enseignants, et Bernard Grosjean, metteur en scène-intervenant et enseignant à l'Institut d'Etudes Théâtrales de Paris III, procurera à ses lecteurs de fort nombreux bonheurs théâtraux et générera de pleines brassées d'heureux projets.
 
Bernard Grosjean est une personne-ressource et un fidèle partenaire d'IThAC, il y donne régulièrement des formations à l'encadrement d'ateliers-théâtre, accompagne le work-in-progress et le parcours d'auteurs de La scène aux ados, etc.

 

Coups de théâtre

Coups de théâtre en classe entière au collège et au lycée, Chantal Dulibine / Bernard Grosjean, Lansman, 2018.

Fondé sur la longue expérience pratique et la complémentarité des auteurs, ce livre explore, grâce à ses fiches pédagogiques, les multiples façons d’aborder le texte et le jeu théâtral dans le cadre de la classe entière au collège et au lycée. En levant les obstacles qui découragent trop souvent les enseignants et les artistes intervenants, l’ouvrage montre par quelles consignes mettre en jeu tous les élèves d’un groupe nombreux, comment élargir de l’Antiquité aux contemporains le répertoire dramatique fréquenté en classe, comment diversifier les modes d’approche du théâtre (lire, écrire, jouer, regarder) pour construire des savoirs et savourer des plaisirs de qualité.

La première édition en 2004 par le CRDP Créteil / SCEREN est épuisée.

Dramaturgies

Dramaturgies de l'atelier-théâtre, Bernard Grosjean, Lansman, 2013.

Cet ouvrage traite des principaux enjeux et problèmes rencontrés dans la mise en place et l'animation des ateliers-théâtre. Loin des listes obligées de jeux et d'exercices, il défend la conception d'un atelier qui trouve à renouveler sans cesse ses parcours grâce aux fictions qu'il traverse. Il s'adresse aux artistes, aux animateurs, aux enseignants et à tous ceux qui s'intéressent à l'art et la manière de faire du théâtre.

EcrireduthEcrire du théâtre pour être joué par des jeunes, Lansman, 2011.

Parmi les problèmes rencontrés par les ateliers théâtraux, l'un des plus récurrents est celui du répertoire. Bravant les préjugés sur la capacité des auteurs adultes à écrire pour être joués par des jeunes, l'association IThAC et ses partenaires ont lancé plusieurs appels à textes dans le cadre de La scène aux ados et publié des pièces "jouables par au minimum douze jeunes à partir de douze ans". L'occasion de lancer un débat, avec le recul nécessaire, sur la problématique. Huit auteurs ont accepté de se prêter au jeu : laurent Contamin, laurence Dezpezelle-Pérardel, Régis Duqué, Christine Ergo, Luc Malghem, Stéphanie Mangez, Antoinette Richner, Thierry Simon.

ThunjeudenfantsLe théâtre, un jeu d'enfant ?, Dominique Lambert, Lansman, 2010.

Travail du corps et de la voix, présence scénique, libération du geste et de l'imagination, création de personnages, mise en scène... Cet ouvrage fournit d'abord un ensemble d'outils concrets pour mener à bien un projet théâtral dans ou hors cadre scolaire, que l'on souhaite mener un atelier occasionnel ou développer un travail suivi visant à créer un spectacle. Il situe ensuite les enjeux esthétiques et pédagogiques de toutes ces propositions d'action, se démarquant ainsi des livres d'exercices habituels. Basée sur le corps de l'acteur, la démarche proposée privilégie les paramètres extérieurs du jeu : mouvoir un corps dans l'espace, travailler la voix et la matière des mots, développer un jeu physiquement propre et net. L'hypothèse étant que le geste juste produit l'émotion...

ParolescroiséesThéâtre pour ados : paroles croisées, Divers auteurs, Lansman, 2009.

Au départ d'une initiative de la Maison Théâtre à Montréal et de Aux nouvelles écritures théâtrales (Aneth), relayée par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), le Théâtre de l'Est parisien, le Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles (CED-WB) et le Centre culturel Jacques Franck, trois communautés francophones (Québec, France, CFWB) se sont associées pour s'interroger sur les spécificités du théâtre pour adolescents, ses codes, ses rapports avec le théâtre "tout public" et le théâtre pour enfants...


Le présent ouvrage résulte de ces rencontres. Il ne s'agit pas à proprement parler des actes des différentes phases du projet mais bien d'une succession de contributions sollicitées auprès d'un certain nombre de participants ainsi que d'autres personnes concernées par la thématique.

ManifesteManifeste pour une éducation au théâtre, Roger Deldime, Lansman, 2004.

Dans un contexte croissant de désertification intellectuelle et de désagrégation sociale, l’éducation au théâtre concourt à développer la société démocratique, à ouvrir des voies pour une humanité partagée, à construire la personnalité, la pensée et la sensibilité de l’individu. Apprendre aux jeunes à voir du théâtre en spectateurs avisés et à s’approprier l’expression dramatique en praticiens créatifs, initier les enseignants pour en faire des partenaires impliqués. Trois objectifs interdépendants dont les résultats attestent d’une fécondité telle qu’elle a suscité la publication de ce Manifeste : ses analyses, réflexions et interrogations sont dédiées à celles et ceux qui veulent bien les entendre et les méditer.

Back to Top