Contrat-programme refusé pour notre association théâtre-éducation.
C’est la consternation.
Nous sommes sous le choc.

Jeudi soir, nous avons appris (par la presse, quelle élégance !) qu’IThAC ne faisait pas partie des opérateurs culturels contrat-programmés. Ce fut d’abord l’incrédulité. Mais le lendemain, après avoir réussi à obtenir auprès du Cabinet (non sans insister), des informations complémentaires, nous avons dû nous rendre à l’évidence : non seulement nous ne serons plus subventionnés mais aucune réorientation ne nous sera proposée. Juste une « mesure d’accompagnement » (accompagnement à quoi ? à l’échafaud ?) de 83.205 euros en 2018.

Ces 83.205 euros ne suffisent même pas à payer les préavis des employés ! Ni évidemment toutes les activités que nous avons lancées sur cette année scolaire 2017-2018.

Nous sommes sous le choc. D’autant plus que la Ministre Gréoli a multiplié les déclarations en affirmant que l’alliance Culture-Ecole était l’une de ses priorités… Le traitement donné à notre structure, la seule association exclusivement dédiée à l’éducation théâtrale des ados, sur tout le territoire de la FWB semble prouver le contraire.

Cela va sans dire, nous allons défendre notre projet avec force et détermination. Car nous sommes convaincus que les activités que nous menons répondent à un réel besoin de société : celui d’offrir aux ados un espace où ils peuvent, par le biais de la pratique théâtrale et d’une relation construite avec les œuvres et les artistes, s’exprimer, échanger, partager leurs coups de gueule, leurs doutes et leurs espoirs, s’interroger sur le monde qui les entoure… 

D’autres infos suivront…

Back to Top